013 – Voyez les rejets comme des opportunités et non comme des obstacles !

Écouter l'épisode
Voyez les rejets comme des opportunités

Voyez les rejets comme des opportunités et non comme des obstacles

Dans sa petite enfance, Jack Ma a échoué aux examens de l’école primaire, non pas une, mais deux fois ! Il a échoué trois fois aux examens de l’école secondaire. Lorsqu’il s’est inscrit dans une université après le lycée, Jack a échoué trois fois aux examens d’entrée. Avant de rejoindre finalement l’université normale de Hangzhou. Il a même postulé et écrit à l’Université de Harvard dix fois pour être admis. Et a été rejeté à chaque fois. Et ce, uniquement pendant ses études !

Pendant et après sa licence, Jack a essayé et échoué à trouver un emploi dans une multitude d’endroits. Après avoir passé trois ans à entrer dans une université, Jack n’a pas réussi à trouver un emploi après avoir postulé 30 fois ! Il se souvient dans son interview : « Lorsque KFC est arrivé en Chine, 24 personnes ont postulé pour le poste. Vingt-trois personnes ont été acceptées. J’étais le seul à ne pas l’être ». Il était également l’un des cinq candidats à un poste dans les forces de police. Et a été le seul à être rejeté après s’être entendu dire : « Non, vous n’êtes pas bon. »

Par ailleurs, dans ses entreprises, Jack Ma a échoué dans deux de ses projets initiaux. Mais cela ne l’a en aucun cas empêché de rêver plus grand.

Dans l’une de ses interviews, lorsqu’on l’a interrogé sur ses refus, voici ce qu’il a répondu : « Eh bien, je pense que nous devons nous y habituer. Nous ne sommes pas si bons que ça. Surmonter la douleur des rejets. Et traiter les rejets comme des opportunités d’apprendre et de grandir. Voilà ce que Jack Ma en a fait.

🚨 Vous êtes un dirigeant ou membre d’un CODIR ? La Box du Dirigeant est absolument pour vous.

la box du dirigeant - Voyez les rejets comme des opportunités
👉🏽 Découvrez-là en cliquant sur le lien suivant : 🔗LA BOX DU DIRIGEANT

Après avoir finalement accepté tous ses rejets et ses échecs, Jack Ma s’est rendu aux États-Unis en 1995, pour un projet gouvernemental lié à la construction d’autoroutes. C’est à cette occasion que Jack Ma a découvert l’internet et les ordinateurs. Les ordinateurs étaient plutôt rares en Chine à l’époque, étant donné les coûts élevés qui leur étaient associés, et l’internet ou les e-mails étaient inexistants. Le premier mot qu’il a recherché sur le navigateur Mosaic était « Bière », et il a obtenu des résultats de différents pays, mais aucun signe de la Chine. Il a ensuite cherché « Chine » et aucun résultat n’est apparu ! Il a décidé qu’il était temps que la Chine et ses habitants se mettent à l’Internet.

Finalement, après avoir persuadé 17 de ses autres amis d’investir et de le rejoindre dans sa nouvelle startup de commerce électronique – Alibaba, la société a démarré depuis son appartement. Au départ, Alibaba n’avait pas un seul centime d’investissement de la part d’investisseurs extérieurs. Mais elle a ensuite obtenu 20 millions de dollars de SoftBank. Et 5 millions de dollars supplémentaires de Goldman Sachs en 1999. Le plus grand défi de Jack Ma et d’Alibaba a été de convaincre la population chinoise de la sécurité d’un système de paiement en ligne et de transfert de colis, un défi que Jack chérira toute sa vie.

Après avoir créé sa première entreprise prospère à l’âge de 31 ans. Et même après n’avoir jamais écrit une seule ligne de code ou vendu quelque chose à qui que ce soit. Jack Ma dirige l’un des plus grands réseaux de commerce électronique au monde. L’entreprise a connu une croissance rapide, s’étendant dans le monde entier et sortant rapidement de sa coquille chinoise. Deuxième derrière Walmart en termes de ventes annuelles, Alibaba est devenue le géant du commerce électronique que Jack Ma avait imaginé pour elle.

Personne n’aime le rejet, beaucoup de gens quand ils sont rejetés même une fois, ils s’arrêtent, ils abandonnent. Mais vous devez savoir que sur votre chemin pour réaliser vos rêves, sur votre chemin pour construire quelque chose d’extraordinaire, vous ferez l’expérience de beaucoup de Non, avant d’arriver aux Oui, mais n’abandonnez pas quand vous faites face aux Non.

Ne laissez pas le rejet vous décourager et vous empêcher d’essayer à nouveau. De faire les choses différemment, le rejet est juste ce qui vous est arrivé. Vous décidez ce que vous allez en faire, comprenez que la vie est juste 10% de ce qui vous arrive. Et 90% de ce que vous allez en faire, peu importe combien de fois vous êtes rejeté. C’est juste 10%, décidez d’utiliser les 90% pour continuer à travailler vers la réalisation de votre rêve.

Aujourd’hui, nous célébrons les personnes qui n’ont jamais abandonné face aux refus, elles ont continué à travailler, elles ont continué à construire leurs rêves jour après jour.

la Box du Management Simplifié - Voyez les rejets comme des opportunités

👉🏽 Découvrez-la Box du Management Simplifié en cliquant sur ce lien 

Qu’il s’agisse
Du colonel Sanders qui a été rejeté par 1009 restaurants avant que l’un d’eux n’accepte son idée. Aujourd’hui, nous avons plus de 25 000 restaurants KFC dans plus de 145 pays.
Sylvester Stallone qui a auditionné pour des rôles dans des films, il a été rejeté plus de mille fois. Il a fini par écrire et jouer dans son film Rocky qui l’a rendu célèbre.
Le projet de J.K. Rowling pour « Harry Potter » a été rejeté 12 fois avant d’être accepté et elle a gagné des millions de dollars avec ce roman.
Elon Musk qui a été rejeté par la startup Netscape en 1995, et après cela, il a fondé Zip2. Après PayPal, il a cofondé Tesla, SpaceX, Neuralink et The Boring Company, qui révolutionnent le monde et ont fait de lui l’homme le plus riche du monde aujourd’hui.

Et bien d’autres encore, ils ont tous été rejetés. ils ont tous essuyé des refus. Mais ils n’ont jamais abandonné et sont aujourd’hui des exemples pour le monde entier.

Imaginez simplement que si Jack Ma avait été accepté dans l’un des emplois pour lesquels il a été rejeté, il aurait probablement manqué Alibaba, ou que si Elon Musk avait été accepté dans Netscape, il aurait probablement manqué Telsa et SpaceX… Voyez le rejet comme une bénédiction, voyez-le comme une opportunité de vous améliorer et de faire mieux et allez faire mieux.

Peu importe le nombre de Nos que vous recevez, peu importe le nombre de fois que vous êtes rejeté,… n’abandonnez pas, n’abandonnez pas. Il y a des Yes qui vous attendent tant que vous n’abandonnez pas. Continuez à travailler sur votre rêve jusqu’à ce que vous gagniez.

Je vous laisse avec cette citation de Sylvester Stallone qui dit : « Je prends le rejet comme un coup de sonnette dans mon oreille pour me réveiller et me mettre en action, plutôt que de battre en retraite. »

————————————————————
🚨 Vous êtes un dirigeant ou membre d’un CODIR ? La Box du Dirigeant est absolument pour vous.

🚩 Découvrez-là en cliquant sur le lien suivant : 🔗LA BOX DU DIRIGEANT

4.9/5 - (20 votes)
Participez à la discussion

Les autres épisodes

Episode 13
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]