40 – On récolte ce que l’on sème

Écouter l'épisode
On récolte ce que l'on sème

On récolte ce que l’on sème

Un jour, un homme a vu une vieille dame, abandonnée sur le bord de la route, mais même dans la faible lumière du jour, il pouvait voir qu’elle avait besoin d’aide. Il s’est donc arrêté devant sa Mercedes. Sa voiture était encore en train de ronfler quand il s’est approché d’elle.

Même avec le sourire sur son visage, elle était inquiète. Personne ne s’était arrêté pour l’aider depuis une heure environ. Allait-il lui faire du mal ? En fait, il n’avait pas l’air en sécurité ; il avait l’air pauvre et affamé. Et il savait ce qu’elle ressentait. C’était ces frissons que seule la peur peut vous donner. Il a dit : « Je suis là pour vous aider, Madame. Pourquoi n’attendez-vous pas dans la voiture où il fait chaud ? Au fait, je m’appelle Bryan. »

Tout ce qu’elle avait, c’était un pneu crevé. Mais pour une vieille dame, c’était déjà assez grave. Bryan a rampé sous la voiture à la recherche d’un endroit où mettre la cale. Bientôt, il était sur le point de changer le pneu. Mais il devait se salir et ses mains lui faisaient mal.

Alors qu’il serrait les écrous de roue, elle a baissé la vitre et a commencé à lui parler. Elle lui dit qu’elle est de St Louis et qu’elle ne fait que passer. Elle ne pouvait pas le remercier assez d’être venu à son secours.

Bryan s’est contenté de sourire en refermant son coffre. La dame a demandé combien elle lui devait. N’importe quelle somme lui aurait convenu. Elle imaginait déjà toutes les choses horribles qui auraient pu se produire s’il ne s’était pas arrêté. Bryan n’a jamais pensé à être payé. Ce n’était pas un travail pour lui. C’était juste une occasion d’aider quelqu’un dans le besoin.

Il lui a dit que si elle voulait vraiment lui rendre la pareille, la prochaine fois qu’elle verrait quelqu’un qui avait besoin d’aide, elle pourrait lui donner l’aide dont il avait besoin, et Bryan a ajouté : « Et pense à moi ».

Il a attendu qu’elle démarre sa voiture et est parti. La journée avait été froide et déprimante, mais il se sentait bien en rentrant chez lui.

A quelques kilomètres sur la route, la dame a vu un petit café. Elle y entre pour manger un morceau, et prendre le café avant de faire la dernière étape de son voyage de retour. C’était un restaurant à l’aspect miteux. À l’extérieur se trouvaient deux vieilles pompes à essence. La scène entière ne lui était pas familière. La serveuse s’est approchée et a apporté une serviette propre pour essuyer ses cheveux mouillés. Elle avait un beau sourire, un sourire que même le fait d’avoir été debout toute la journée n’avait pas pu effacer. La dame a remarqué que la serveuse était enceinte de presque huit mois, mais elle n’a jamais laissé la fatigue et les douleurs changer son attitude. La vieille dame se demande comment quelqu’un qui a si peu peut-être si généreux avec un étranger. Puis elle s’est souvenue de Bryan.

Après avoir terminé son repas, la dame a payé avec un billet de cent dollars, environ 60000 Frs. La serveuse s’empresse d’aller chercher de la monnaie pour son billet de cent dollars, mais la vieille dame s’est éclipsée par la porte. Elle avait disparu lorsque la serveuse est revenue. La serveuse se demande où la dame peut bien être. Puis elle a remarqué quelque chose d’écrit sur la serviette.

Elle a les larmes aux yeux lorsqu’elle lit ce que la dame a écrit : « Vous ne me devez rien. Je suis passée par là moi aussi. Un jour, quelqu’un m’a aidé, comme je t’aide aujourd’hui. Si tu veux vraiment me rembourser, voici ce que tu dois faire, ne laisse pas cette chaîne d’amour se terminer avec toi. » Sous la serviette, il y avait quatre autres billets de 100 $.

certification parcours manager commercial

👉🏽Découvrez-la CERTIFICATION PARCOURS MANAGER COMMERCIAL en cliquant sur le lien suivant :🔗 Parcours manager commercial

Il y avait des tables à débarrasser, des bols de sucre à remplir et des gens à servir, mais la serveuse a réussi à passer une belle journée. Le soir, en rentrant du travail et en se mettant au lit, elle pense à l’argent et à ce que la dame a écrit. Comment la dame pouvait-elle savoir à quel point elle et son mari en avaient besoin ? Avec le bébé qui doit naître le mois prochain, cela allait être difficile… Elle savait à quel point son mari était inquiet et, alors qu’il dormait à côté d’elle, elle l’embrassa doucement et lui murmura tout bas : « Tout va bien se passer. Je t’aime, Bryan »

Chaque action que vous faites, chaque mot que vous dites… est des graines que vous semez et vous les récolterez, le moment de la récolte viendra certainement.

Alors, avant d’agir ou de dire quoi que ce soit, demandez-vous si c’est ce que vous voulez récolter ?

Chaque jour, faites aux autres ce que vous aimeriez qu’on vous fasse, et parlez aux autres de la manière dont vous aimeriez qu’on vous parle, soyez bon et gentil avec les autres sans rien attendre en retour.

Vous ne pouvez jamais perdre en étant bon et gentil avec les autres, même si certaines personnes en abusent, continuez à être bon et gentil avec les autres, ne laissez jamais la mauvaise habitude de quelqu’un d’autre changer votre bonne habitude, et continuez à être bon avec les gens.

Bryan était bon et gentil sans attendre quelque chose en retour et quand il en a eu le plus besoin, il l’a reçu en retour d’une manière plus grande.

Décidez aujourd’hui d’être bon et gentil avec les gens, avec votre partenaire, avec vos enfants, avec vos collaborateurs, avec les étrangers, et avec tous ceux que vous pouvez, chaque fois que vous avez l’occasion d’être une bénédiction pour les autres, saisissez cette occasion et soyez une bénédiction.

la box du dirigeant - On récolte ce que l'on sème

👉🏽Découvrez-la en cliquant sur le lien suivant : 🔗LA BOX DU DIRIGEANT

Quelles actions semez-vous chaque jour ? Faites-vous votre travail correctement ? Êtes-vous un bon mari ou une bonne épouse ? Donnez-vous le meilleur de vous-même dans tout ce qui vous a été confié ? En tant que manager, gérez-vous cette affaire qui vous a été confiée comme si elle était la vôtre ? En fait, est-ce que vous vous améliorez chaque jour pour être meilleur et produire de meilleurs résultats ? Est-ce que vous dites de bonnes paroles à l’autre ? Est-ce que vous dites des paroles qui construisent, qui guérissent, qui encouragent, qui donnent de l’amour, de la joie et de la paix aux autres ? Et est-ce que vous traitez les autres de la manière dont vous aimeriez être traité ?

Alors, quoi que vous fassiez aujourd’hui, en actes et en paroles, soyez bons et gentils avec les autres.

Je vous laisse avec ce vieux dicton qui dit « On récolte toujours ce que l’on sème ».

4.9/5 - (55 votes)
Participez à la discussion

Les autres épisodes

Episode 40
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]